RGPD Les délais de conservation des dossiers d’employés

RGPD Les délais de conservation des dossiers d’employés

Le

Dans le cadre de leur gestion des ressources humaines, les entreprises françaises détiennent de nombreux documents liés à leurs employés. Ces dossiers d’employés contiennent généralement des informations personnelles sensibles qui doivent être gérées et conservées de manière appropriée en vertu de la loi française et du Règlement général sur la protection des données (RGPD).

Contenu des dossiers d’employés

Les dossiers d’employés peuvent contenir une variété de documents, tels que :

  • Le contrat de travail
  • Les bulletins de salaire
  • Les déclarations d’accidents du travail
  • Les justificatifs de diplômes
  • Les attestations d’emploi précédentes
  • Les évaluations de performance
  • Les formations suivies et leurs évaluations
  • Les documents relatifs à la cessation du contrat de travail (certificat de travail, reçu pour solde de tout compte, etc.)
  • Les déclarations et paiements de cotisations sociales

Délais de conservation

Les délais de conservation de ces documents varient selon leur nature. Voici un aperçu de certains des délais de conservation les plus importants :

  • Contrat de travail : doit être conservé pendant toute la durée du contrat et jusqu’à 5 ans après sa fin.
  • Bulletins de salaire : doivent être conservés pendant au moins 5 ans par l’employeur, mais il est conseillé aux employés de les conserver pendant toute leur vie active pour justifier leurs droits à la retraite.
  • Déclarations d’accidents du travail : doivent être conservées pendant 10 ans.
  • Justificatifs de diplômes, attestations d’emploi précédentes : doivent être conservés pendant toute la durée de l’emploi et jusqu’à 5 ans après la fin du contrat.
  • Évaluations de performance : aucune durée de conservation spécifique n’est indiquée par la loi, mais il est recommandé de les conserver pendant la durée de l’emploi et jusqu’à 5 ans après.
  • Formations suivies et leurs évaluations : doivent être conservées pendant 5 ans après la fin du contrat de travail.
  • Documents relatifs à la cessation du contrat de travail : doivent être conservés pendant au moins 5 ans.
  • Déclarations et paiements de cotisations sociales : doivent être conservées pendant 3 ans.

Conservation des données en conformité avec le RGPD

En vertu du RGPD, l’entreprise doit respecter le principe de minimisation des données et ne conserver les données personnelles que pendant la période nécessaire à la réalisation des finalités pour lesquelles elles ont été collectées. En cas de contrôle, l’entreprise doit être en mesure de justifier la durée de conservation des données. Si la période de conservation requise par la loi est dépassée, l’entreprise doit supprimer les données personnelles de manière sécurisée ou les rendre anonymes.

Accès aux dossiers d’employés

Conformément au RGPD, toute personne a le droit d’accéder à ses données personnelles. L’employé peut donc demander à consulter son dossier personnel. L’employeur doit fournir une copie des informations personnelles qu’il traite. Il doit également fournir des informations sur la finalité du traitement

DPO Partagé
DPO Partagé
DPO EXTERNALISE - Disponible du Lundi au Samedi - Contactez nous au 01 83 64 42 98 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles. Urgence Violation Données +33 7 56 94 70 90

Intéressant ? Partagez-le !

Newsletter

Audit gratuit Conformité RGPD

spot_imgspot_img

A ne pas manquer !

Encore plus d'actualités
Informations RGPD

Prenez garde à ce piratage Gmail qui peut même contourner la double authentification

Aucun système informatique n'est inviolable, même ceux réputés parmi...

Les outils logiciels au cœur de la conformité RGPD : un atout indispensable pour les DPO

Logiciels conformité RGPD : La mise en conformité avec...

Sanction record pour hubside.store en matière de prospection commerciale

Le 4 avril 2024, la Commission Nationale de l'Informatique...