jeudi, février 2, 2023
No menu items!
Votre DPO clé en mainspot_img
AccueilDonnées personnellesRevente adresse mail, on a revendu mon adresse mail, que faire ?

Revente adresse mail, on a revendu mon adresse mail, que faire ?

Revente adresse mail, comment le qualifier en droit ?

En droit, la revente de votre adresse e-mail sans votre autorisation pourrait être qualifiée de violation de la protection des données personnelles. Les lois relatives à la protection des données personnelles, comme le Règlement général sur la protection des données (RGPD) en Europe, établissent des exigences pour la collecte, l’utilisation et la divulgation des données personnelles. Ces lois exigent généralement que les entreprises obtiennent le consentement explicite des individus avant de collecter, utiliser ou divulguer leurs données personnelles.

La revente de vos données personnelles sans votre consentement pourrait donc violer ces exigences et entraîner des sanctions administratives ou pénales pour l’entreprise ou l’organisation qui en est responsable. Il est également possible que cela constitue un manquement à un contrat que vous avez passé avec cette entreprise ou organisation.

Si vous avez des preuves que votre adresse e-mail a été revendue sans votre consentement, voici les étapes que vous pouvez suivre:

  1. Contactez l’entreprise ou l’organisation qui vous a collecté vos données : Demandez des détails sur les politiques de confidentialité de l’entreprise et les moyens utilisés pour protéger vos données personnelles.
  2. Signaler la violation de données à la CNIL. : Si vous pensez qu’une entreprise ou une organisation a violé les lois relatives à la protection des données, vous pouvez signaler l’incident à la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) en France.
  3. Prenez des mesures pour protéger vos données personnelles : Il est important de surveiller vos comptes en ligne et de changer vos mots de passe régulièrement. Il est également utile de vous désinscrire des listes de diffusion et de ne pas donner vos informations personnelles à des entreprises ou des organisations que vous ne connaissez pas.
  4. Considérez l’option de la réclamation : Si vous pensez avoir subi un préjudice directement lié à la violation de vos données personnelles, vous pouvez envisager de porter plainte en justice contre l’entreprise ou l’organisation en question.

Demandez des détails sur les politiques de confidentialité de l’entreprise et les moyens utilisés pour protéger vos données personnelles.

Objet : Demande de renseignements sur les politiques de confidentialité

Monsieur/Madame,

Je vous écris pour demander des informations sur les politiques de confidentialité de votre entreprise et les moyens utilisés pour protéger les données personnelles de vos clients.

Je suis un utilisateur de vos produits/services et je suis préoccupé par la sécurité et la confidentialité de mes informations personnelles. Je voudrais comprendre comment vous gérez les données personnelles et quelles mesures de sécurité sont mises en place pour protéger ces informations.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir me faire parvenir une copie de votre politique de confidentialité ainsi que toutes les informations relatives aux moyens utilisés pour protéger les données personnelles de vos clients.

Je vous remercie d’avance pour votre temps et votre coopération.

Cordialement,

[Votre nom]

Vous pouvez signaler l’incident à la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) en France.

Pour signaler une violation de données à la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) en France, voici les étapes que vous pouvez suivre :

  1. Visitez le site web de la CNIL : Allez sur le site web de la CNIL (www.cnil.fr) et cliquez sur « Signaler une violation de données ».
  2. Remplissez le formulaire de signalement : Remplissez le formulaire en ligne avec les informations sur la violation de données, y compris les détails sur l’entreprise ou l’organisation impliquée, les données personnelles concernées et les circonstances de la violation.
  3. Joignez des pièces justificatives : Si vous le pouvez, joignez des pièces justificatives, telles que des captures d’écran ou des courriels, qui peuvent aider à étayer votre signalement.
  4. Soumettre votre signalement : Une fois que vous avez rempli le formulaire et joint les pièces justificatives, soumettez votre signalement en cliquant sur « Envoyer ».
  5. Suivi de votre signalement : Vous recevrez une confirmation de réception de votre signalement par courrier électronique. La CNIL prendra en compte votre signalement et vous tiendra informé des suites données à votre signalement.

Il est important de noter que la CNIL ne peut pas résoudre les problèmes individuels, mais elle peut enquêter sur les violations de données et prendre des mesures pour protéger les droits des personnes concernées.

Que risque une société qui fait de la revente d’adresse mail ?

Une société qui revend des adresses e-mails sans l’autorisation des personnes concernées risque de violer les lois relatives à la protection des données personnelles. Les lois de protection des données personnelles imposent des exigences pour la collecte, l’utilisation et la divulgation des données personnelles, et nécessitent généralement que les entreprises obtiennent le consentement explicite des individus avant de collecter, utiliser ou divulguer leurs données personnelles.

Si une société vend des adresses e-mails sans l’autorisation des personnes concernées, elle peut être tenue responsable de violation de ces exigences et être soumise à des sanctions administratives, pénales ou civiles.

Les sanctions administratives peuvent inclure des amendes, des injonctions et des ordonnances de mise en conformité imposées par les autorités de protection des données. Les sanctions pénales peuvent inclure des peines d’emprisonnement et des amendes pour les individus ou les dirigeants de l’entreprise qui sont responsables de la violation. Les sanctions civiles peuvent inclure des dommages et intérêts pour les individus qui ont subi un préjudice directement lié à la violation.

Il est important de noter que les entreprises qui revendent des adresses e-mails sans autorisation peuvent également subir des conséquences négatives sur le plan commercial et de la réputation, car les clients et les partenaires commerciaux pourraient perdre confiance en l’entreprise et refuser de continuer à faire affaire avec elle.

DPO Partagé
DPO Partagé
Vous cherchez un DPO, confiez votre mission à DPO PARTAGE - Contactez nous au 07 56 94 70 90 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles.
Vous pouvez aimer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Votre DPO spot_img

Derniers articles

Derniers commentaires