mercredi, février 8, 2023
Votre DPO clé en mainContacter DPO PARTAGE
AccueilCybersécuritéLa méthode EarSpy : une technique effrayante pour écouter les conversations téléphoniques

La méthode EarSpy : une technique effrayante pour écouter les conversations téléphoniques

Votre smartphone peut être utilisé pour écouter vos conversations, même s’il n’a pas accès au microphone de l’appareil. Cette révélation a été faite par une équipe de chercheurs de cinq grandes universités, qui ont mis au point une méthode appelée « EarSpy » (l’espion d’oreille) pour écouter les conversations téléphoniques sans avoir besoin d’accéder au microphone.

EarSpy utilise le haut-parleur situé près de l’oreille et l’accéléromètre intégré au téléphone pour capter les minuscules vibrations émises par le haut-parleur lors d’un appel téléphonique. Ces vibrations sont ensuite analysées à l’aide de plusieurs outils de réseaux de neurones artificiels, qui permettent de déterminer avec une grande précision certaines informations sur la personne qui parle au téléphone.

Lors de tests réalisés sur des smartphones OnePlus 7T et OnePlus 9, EarSpy a été capable de déterminer avec une précision de 98,66% le sexe de la personne qui parlait, et de trouver son identité avec un taux de réussite de 91,24%. Bien que la précision de la retranscription de la conversation elle-même n’ait atteint « que » 56%, cela reste cinq fois plus précis qu’une supposition aléatoire.

Cette découverte est effrayante, car elle montre que même lorsque vous pensez avoir une conversation privée et sécurisée sur votre smartphone, il peut y avoir des moyens de la surveiller sans même avoir accès au microphone de l’appareil. Cela signifie que même si vous avez pris des mesures pour protéger votre vie privée, comme désactiver l’accès au microphone de certaines applications ou utiliser un écran de verrouillage pour empêcher l’accès non autorisé à votre téléphone, il y a encore des risques de piratage.

Il est important de noter que pour l’instant, la méthode EarSpy n’a été utilisée que dans un contexte de recherche, et il n’y a aucune indication que cette technique ait été utilisée à des fins malveillantes. Cependant, cela montre que la sécurité des smartphones doit être prise au sérieux, et que même lorsque vous utilisez un appareil de haute technologie, il y a encore des risques de piratage et de violation de la vie privée. Si vous souhaitez protéger votre vie privée, il est recommandé de prendre des mesures pour sécuriser votre smartphone, comme utiliser un mot de passe fort, mettre à jour régulièrement votre système d’exploitation et vos applications, et être vigilant lorsque vous téléchargez de nouvelles applications ou que vous accédez à des sites web suspects. Vous devriez également être conscient de la façon dont vous utilisez votre téléphone et de la possibilité qu’il puisse être utilisé pour surveiller vos conversations. En prenant ces précautions, vous pouvez minimiser les risques de piratage et protéger votre vie privée.

En ce qui concerne la technique EarSpy, il y a potentiellement un risque au niveau du RGPD si cette technique est utilisée à des fins de collecte et de traitement de données personnelles sans le consentement des individus concernés. Si des conversations téléphoniques privées sont écoutées et que des informations sur les personnes qui parlent sont collectées et traitées sans leur consentement, cela pourrait violer leurs droits en matière de protection de données personnelles garantis par le RGPD.

Il est important de noter que, pour l’instant, la technique EarSpy n’a été utilisée que dans un contexte de recherche, et il n’y a aucune indication qu’elle ait été utilisée à des fins malveillantes. Cependant, si cette technique venait à être utilisée de manière abusive, il y aurait un risque de violation du RGPD et les responsables pourraient être tenus de répondre de leurs actes devant les autorités de réglementation compétentes.

Source : Security Week

DPO Partagé
DPO Partagé
Vous cherchez un DPO, confiez votre mission à DPO PARTAGE - Contactez nous au 07 56 94 70 90 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles.
Vous pouvez aimer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Derniers commentaires