Vers une meilleure application du RGPD : la Commission européenne présente une nouvelle proposition de règlement

Vers une meilleure application du RGPD : la Commission européenne présente une nouvelle proposition de règlement

Le

La Commission européenne a dévoilé, mardi 4 juillet, une proposition de règlement visant à améliorer l’application du Règlement général sur la protection des données (RGPD). Cette initiative survient cinq ans après l’entrée en vigueur du RGPD en 2018, avec l’objectif de renforcer son efficacité, notamment lors de litiges impliquant plusieurs États membres de l’Union européenne, une situation courante en matière de données personnelles.

Didier Reynders, commissaire européen à la Justice, a souligné que si la mise en œuvre du RGPD est effective, les procédures dans les situations transfrontalières peuvent encore être améliorées. L’objectif de cette proposition est d’assurer un traitement plus rapide et plus efficace des dossiers.

Selon le nouveau règlement proposé, les autorités de protection des données (APD), à l’instar de la CNIL en France, devront suivre des règles harmonisées pour juger de la recevabilité d’une plainte. Elles devront également communiquer dès le début de la procédure avec les APD des autres pays concernés par l’affaire. Cette mesure vise à éviter que des divergences d’interprétation entre autorités nationales ne conduisent au rejet d’une plainte. Le règlement prévoit également des possibilités de recours accrus, pour les plaignants comme pour les entreprises mises en cause, à différents stades du processus.

Une avancée significative pour la protection des données

Cette proposition de règlement représente une avancée significative pour la protection des données personnelles en Europe. Elle vise à renforcer la coopération entre les autorités nationales, un aspect crucial dans un contexte où les données personnelles ne connaissent pas de frontières. L’harmonisation des règles de jugement de la recevabilité d’une plainte est également une étape importante pour garantir une application uniforme du RGPD dans toute l’Union européenne. En outre, l’augmentation des possibilités de recours offre une plus grande protection aux individus et aux entreprises.

Un processus législatif encore en cours

Logiciel RGPD

Il convient de souligner que cette proposition de règlement est encore à un stade préliminaire et doit être adoptée par le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne avant de devenir loi. Il sera crucial de surveiller comment ces nouvelles règles seront mises en œuvre en pratique et comment elles affecteront les plaintes relatives à la protection des données à l’avenir. Enfin, il est essentiel de rappeler que cette proposition ne modifie pas le RGPD lui-même, mais vise à améliorer son application.

DPO Partagé
DPO Partagé
DPO EXTERNALISE - Disponible du Lundi au Samedi - Contactez nous au 01 83 64 42 98 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles. Urgence Violation Données +33 7 56 94 70 90

Intéressant ? Partagez-le !

Newsletter

Audit gratuit Conformité RGPD

spot_imgspot_img

A ne pas manquer !

Encore plus d'actualités
Informations RGPD