mercredi, février 8, 2023
Votre DPO clé en mainContacter DPO PARTAGE
AccueilSécuritéSafeonweb, l'outil belge de lutte contre les arnaques en ligne: plus de...

Safeonweb, l’outil belge de lutte contre les arnaques en ligne: plus de 650 000 liens suspects bloqués en 2022

En Belgique, la cybersécurité est un enjeu majeur, et les autorités mettent en place des outils pour protéger les citoyens contre les menaces en ligne. L’un de ces outils est Safeonweb, un site internet belge qui a pour mission de protéger les utilisateurs contre les arnaques en ligne.

En 2022, Safeonweb a reçu pas moins de 6 millions de messages de citoyens signalant des liens suspects. Le Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB) a ensuite vérifié ces liens et a bloqué plus de 650 000 d’entre eux s’ils menaient à des sites web malveillants.

Selon Miguel De Bruycker, du CCB, les escrocs sont de plus en plus malins et s’inspirent de l’actualité pour tromper les internautes. « L’année dernière, beaucoup de messages de phishing ont été envoyés autour du thème de la crise énergétique », a déclaré M. De Bruycker à Radio2. Les messages proposaient des primes à l’énergie ou des faux sites de vente de pellets bon marché, profitant ainsi de l’inquiétude des citoyens face à l’augmentation des coûts énergétiques.

Pour l’instant, Safeonweb ne peut pas bloquer les courriels de phishing eux-mêmes, mais ils travaillent sur de nouveaux systèmes en collaboration avec les fournisseurs d’accès à internet pour arriver à bloquer les courriels avant même qu’ils n’arrivent dans les boîtes mails. « Arrêter les mails est extrêmement difficile. Mais cette année, nous allons mettre en place de nouveaux systèmes en collaboration avec les fournisseurs d’accès à l’internet. L’objectif n’est pas seulement de commencer à bloquer les liens suspects, mais aussi d’arrêter les courriels avant même qu’ils n’arrivent dans votre boîte mails », explique Miguel De Bruycker.

Les citoyens ont un rôle crucial à jouer dans la lutte contre les arnaques en ligne. En signalant les liens suspects à Safeonweb, ils permettent à cet outil de protéger non seulement eux-mêmes, mais également leur communauté. Les autorités continueront à renforcer les systèmes de sécurité pour améliorer la protection des internautes. Cependant, il est important de rappeler que la cybersécurité est un domaine en constante évolution et qu’il est nécessaire pour les citoyens de rester vigilant et informé des dernières menaces en ligne pour pouvoir les éviter.

Et en france ?

En France, il existe plusieurs services similaires à Safeonweb qui visent à protéger les utilisateurs contre les arnaques en ligne.

L’un des plus connus est Phishing-Alliance, un projet mené par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) et les opérateurs d’importance vitale (OIV). Il a pour but de sensibiliser les utilisateurs aux risques de phishing et de leur fournir des outils pour se protéger contre ces attaques. Il permet aux utilisateurs de signaler des tentatives de phishing et de se tenir informé des dernières menaces en cours. https://www.cybermalveillance.gouv.fr

Il y a également des services proposé par les différents acteurs du web, comme les boîtes mail qui offrent des filtres anti-spam pour identifier les messages suspects, et les navigateurs qui intègrent des bloqueurs de pubs et de scripts pour protéger les utilisateurs contre les sites malveillants.

Il est nécessaire de se tenir informé des dernières menaces en cours et de se protéger contre celles-ci en utilisant les différents outils et services disponibles.

DPO Partagé
DPO Partagé
Vous cherchez un DPO, confiez votre mission à DPO PARTAGE - Contactez nous au 07 56 94 70 90 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles.
Vous pouvez aimer

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Derniers commentaires