samedi, septembre 23, 2023
Votre DPO Contacter DPO PARTAGE
AccueilCNILRespecter le RGPD avec le DOOH

Respecter le RGPD avec le DOOH

La publicité digitale dans les espaces publics extérieurs, connue sous le nom de DOOH (Digital-Out-Of-Home), est devenue de plus en plus populaire ces dernières années. Elle consiste à utiliser des panneaux publicitaires combinés avec des caméras intelligentes capables d’analyser en temps réel le flux de passants. Cette technologie reprend les codes de la publicité en ligne et les applique aux espaces extérieurs, tels que des centres commerciaux, nous allons voir comment respecter le RGPD avec le DOOH.

Alors que cette forme de publicité peut être très utile pour les annonceurs et les commerçants, elle soulève également des questions sur le cadre légal à respecter. En effet, la mise en place de dispositifs de surveillance généralisée de la population dans l’espace public peut être perçue comme attentatoire à la vie privée des individus. C’est pourquoi la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) a publié sa position définitive sur les conditions de déploiement de ces caméras dites “intelligentes” ou “augmentées” dans les espaces publics.

DPO, notre Intelligence Artificielle, vous accompagne

 

Spécial DPO - Notre iA vous aide à mettre en place votre conformité RGPD, elle répond à toutes vos questions et problèmatiques RGPD, Sécurité informatique... Un iA spécialement programmée.

Selon la CNIL, le recueil du consentement est impossible dans le cas du DOOH en raison de l’instantanéité du traitement des données. Cependant, l’utilisation de ces dispositifs sur le fondement de l’intérêt légitime de l’utilisateur du DOOH n’est pas autorisée pour les dispositifs les plus attentatoires à la vie privée. Pour être conforme au RGPD (Règlement général sur la protection des données), le DOOH doit donc être utilisé sur la base d’un intérêt légitime moins important, tout en respectant les droits et libertés des personnes concernées. Cela implique la mise en place de mesures de protection adéquates, telles que l’anonymisation des données collectées et la suppression quasi-immédiate des images ou vidéos en clair, ainsi que l’affichage de panneaux d’information clairs indiquant la présence de ces dispositifs. En outre, il est recommandé de mettre en place un dispositif de gestion des plaintes pour permettre aux personnes concernées de signaler toute utilisation abusive de ces dispositifs.

Il est donc crucial de respecter le cadre légal pour la mise en place de DOOH afin de garantir la protection des droits et libertés des personnes concernées tout en permettant aux annonceurs et commerçants de bénéficier de cette forme de publicité. La CNIL a publié sa position définitive sur les conditions de déploiement de ces caméras dites “intelligentes” ou “augmentées” dans les espaces publics, précisant les exigences pour une utilisation du DOOH conforme au RGPD. En suivant ces exigences et en mettant en place les mesures de protection adéquates, les annonceurs et commerçants peuvent utiliser le DOOH de manière responsable et équitable.

En conclusion, la publicité digitale dans les espaces publics extérieurs, connue sous le nom de DOOH, peut être une forme très utile de publicité pour les annonceurs et commerçants. Cependant, il est important de respecter le cadre légal pour la mise en place de ces dispositifs, afin de trouver un équilibre entre les intérêts des annonceurs et commerçants et les droits et libertés des personnes concernées. La CNIL a publié sa position définitive sur les conditions de déploiement de ces caméras dites “intelligentes” ou “augmentées” dans les espaces publics, excluant l’utilisation du DOOH sur le fondement de l’intérêt légitime pour les dispositifs les plus attentatoires à la vie privée. Pour être conforme au RGPD, le DOOH doit être utilisé sur la base d’un intérêt légitime moins important, tout en respectant les droits et libertés des personnes concernées. Cela implique la mise en place de mesures de protection adéquates, telles que l’anonymisation des données collectées et la suppression quasi-immédiate des images ou vidéos en clair, ainsi que l’affichage de panneaux d’information clairs indiquant la présence de ces dispositifs. En outre, il est recommandé de mettre en place un dispositif de gestion des plaintes pour permettre aux personnes concernées de signaler toute utilisation abusive de ces dispositifs.

Exclusivité DPO PARTAGE

Vos questions sur le RGPD

Gratuitement, poser vos questions sur la conformité RGPD.
Une réponse dans la journée à votre problématique.

Poser ma question

Le dooh c’est quoi en détail ?

Le DOOH (Digital-Out-Of-Home) est une forme de publicité digitale qui se déploie dans les espaces publics extérieurs, tels que les centres commerciaux, les gares, les aéroports, les rues et les places. Elle se caractérise par l’utilisation de panneaux publicitaires combinés avec des caméras intelligentes capables d’analyser en temps réel le flux de passants.

Le DOOH reprend les codes de la publicité en ligne, tels que l’utilisation de ciblage et de personnalisation pour diffuser des publicités ciblées et adaptées aux personnes qui les voient. Il permet également de mesurer l’efficacité des campagnes publicitaires grâce à l’analyse des données collectées par les caméras intelligentes.

Le DOOH est de plus en plus utilisé par les annonceurs et les commerçants, car il leur permet de toucher un public cible en déplacement et de diffuser des publicités de manière interactive et engageante. Cependant, cette forme de publicité soulève des questions sur le cadre légal à respecter, notamment en ce qui concerne la protection de la vie privée et la conformité au RGPD (Règlement général sur la protection des données). La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) a publié sa position définitive sur les conditions de déploiement de ces caméras dites “intelligentes” ou “augmentées” dans les espaces publics afin de préciser les exigences à respecter pour une utilisation conforme du DOOH.

DPO Partagé
DPO Partagé
DPO EXTERNALISE - Disponible du Lundi au Samedi - Contactez nous au 01 83 64 42 98 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles. Urgence Violation Données +33 7 56 94 70 90
Vous pouvez aimer

Derniers articles

Derniers commentaires

DPO PARTAGE L'actualité RGPD en temps réel, ne manquez rien. Inscrivez-vous maintenant. Non Oui