jeudi, février 2, 2023
No menu items!
Votre DPO clé en mainspot_img
AccueilCybersécuritéPegasus : le logiciel espion utilisé pour surveiller les opposants politiques, journalistes...

Pegasus : le logiciel espion utilisé pour surveiller les opposants politiques, journalistes et militants des droits humains

Pegasus est un logiciel espion développé et commercialisé par l’entreprise israélienne NSO Group depuis 2013. Ce logiciel est censé être utilisé par les organisations étatiques pour surveiller les personnes soupçonnées de terrorisme ou de crimes graves, mais il est également utilisé par des régimes démocratiques et autoritaires pour surveiller des journalistes, des opposants politiques et des militants des droits humains. Pegasus est capable de cibler les smartphones sous iOS et Android en accédant aux fichiers, messages, photos et mots de passe de l’appareil, en écoutant les appels et en déclenchant l’enregistrement audio, la caméra ou la géolocalisation.

Le groupe NSO fait face à de nombreuses poursuites en raison de l’utilisation de Pegasus, qui est vendu à des tarifs allant jusqu’à 25 000 dollars par cible. Chaque vente doit être approuvée par le ministère israélien de la Défense. Pegasus ne peut cibler les pays de l’alliance « Five Eyes » (États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Australie et Nouvelle-Zélande) que si le client est du même pays.

Le fonctionnement technique de Pegasus évolue constamment en utilisant les failles de sécurité des systèmes d’exploitation des smartphones. Il exploite également les vulnérabilités zero-day, qui sont difficiles à trouver et coûteuses, pour accéder aux appareils. En 2016, l’iPhone 6 a été ciblé par Pegasus, qui a exploité plusieurs vulnérabilités dans la bibliothèque WebKit pour accéder aux appareils. En 2018, Pegasus a été utilisé pour espionner le journaliste mexicain Jamal Khashoggi, qui a été assassiné par des agents de l’État saoudien.

Pegasus a également été utilisé pour espionner des opposants politiques, des journalistes et des militants des droits humains en Égypte, au Mexique et dans d’autres pays. En 2019, l’entreprise de cybersécurité Citizen Lab a découvert que Pegasus était utilisé pour espionner des personnes en Inde et au Koweït. En 2020, NSO Group a été accusé d’avoir vendu Pegasus à des gouvernements ayant une mauvaise réputation en matière de droits de l’homme, tels que l’Oman et la Tunisie.

DPO Partagé
DPO Partagé
Vous cherchez un DPO, confiez votre mission à DPO PARTAGE - Contactez nous au 07 56 94 70 90 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles.
Vous pouvez aimer

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Votre DPO spot_img

Derniers articles

Derniers commentaires