Le Digital Services Act (DSA) – Un Pas de Géant Vers la Régulation du Numérique en Europe

Le Digital Services Act (DSA) – Un Pas de Géant Vers la Régulation du Numérique en Europe

Le

Le 25 août 2023 marque une date historique pour la régulation du numérique en Europe. Le Digital Services Act (DSA), un règlement européen, est entré en vigueur, imposant de nouvelles obligations aux géants du numérique. Cet article explore les implications du DSA, notamment en ce qui concerne la transparence, la modération du contenu et les sanctions.

Le DSA s’applique à 19 grandes plateformes, notamment Google, TikTok, Meta, Amazon et Apple. Ces entreprises doivent désormais respecter de nouvelles règles de transparence et de modération, sous peine de sanctions sévères, y compris l’exclusion du marché de l’Union européenne.

Les Nouvelles Règles

Le DSA vise à lutter contre la haine en ligne et la désinformation. Il impose aux plateformes de proposer un outil permettant de signaler facilement ces contenus. De plus, les plateformes doivent clarifier leurs règles de modération et permettre aux utilisateurs de contester facilement si leur compte est bloqué ou suspendu.

Sanctions et Conformité

Les entreprises qui ne se conforment pas au DSA pourraient faire face à des amendes allant jusqu’à 6 % de leur chiffre d’affaires mondial. Google, par exemple, a déjà mis en place un « Ads Transparency Center » pour se conformer aux nouvelles règles.

Implications pour le RGPD

Le DSA complète le Règlement général sur la protection des données (RGPD) en ajoutant une couche supplémentaire de responsabilité pour les entreprises. Il renforce la nécessité pour les entreprises de respecter à la fois les droits des consommateurs et les exigences réglementaires.

Le DSA est une avancée significative dans la régulation du numérique en Europe. Il complète efficacement le RGPD en abordant des questions qui n’étaient pas entièrement couvertes par ce dernier, notamment en ce qui concerne la modération du contenu et la transparence. Cependant, l’efficacité du DSA dépendra de la rigueur avec laquelle il sera appliqué et contrôlé.

Logiciel RGPD
Qu’est-ce que le Digital Services Act (DSA) ?

Le DSA est une nouvelle réglementation européenne qui vise à réguler les contenus en ligne. Il s’attaque à des problèmes tels que la désinformation, les discours de haine et les publicités trompeuses. Il s’inscrit dans la continuité du RGPD, en se concentrant sur la protection des citoyens et des consommateurs dans l’espace numérique.

Qui est concerné par le DSA ?

Le DSA s’applique initialement aux grandes plateformes en ligne qui ont plus de 45 millions d’utilisateurs mensuels dans l’UE. Cela inclut des entreprises comme Google, Facebook, Amazon, etc. À partir de février 2024, toutes les plateformes et intermédiaires seront concernés, quelle que soit leur taille.

Quelles obligations spécifiques sont imposées aux grandes plateformes ?

Les grandes plateformes ont des obligations supplémentaires, notamment en matière de transparence et de gestion des risques. Elles doivent également permettre l’accès à leurs données et algorithmes pour des audits indépendants.

Le DSA est-il un outil de censure ?

Le DSA a pour objectif de réguler les contenus illicites et non de censurer les opinions. Les décisions de suppression de contenu ou de plateforme seront prises par des juridictions compétentes, et non unilatéralement par les plateformes ou les régulateurs.

Les plateformes se conforment-elles au DSA ?

Selon les premiers rapports, des entreprises comme Meta et TikTok ont déjà commencé à prendre des mesures pour se conformer au DSA. Cependant, l’efficacité de ces mesures reste à être évaluée.

Les autorités ont-elles les moyens de faire respecter le DSA ?

La mise en œuvre effective du DSA dépendra des ressources et de l’expertise des régulateurs nationaux et européens. Des initiatives comme le Centre européen pour la transparence algorithmique (ECAT) sont des pas dans la bonne direction.

DPO Partagé
DPO Partagé
DPO EXTERNALISE - Disponible du Lundi au Samedi - Contactez nous au 01 83 64 42 98 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles. Urgence Violation Données +33 7 56 94 70 90

Intéressant ? Partagez-le !

Newsletter

Audit gratuit Conformité RGPD

spot_imgspot_img

A ne pas manquer !

Encore plus d'actualités
Informations RGPD