La Responsabilité d’une Collectivité en Matière de RGPD Lors de l’Utilisation de Services Tiers

La Responsabilité d’une Collectivité en Matière de RGPD Lors de l’Utilisation de Services Tiers

Le

La question de la responsabilité en matière de protection des données est devenue particulièrement épineuse avec la montée en puissance du numérique. La situation se complexifie encore davantage lorsque des acteurs tiers sont impliqués dans la collecte, le traitement et l’utilisation de ces données. Un scénario courant se présente lorsqu’une collectivité fait appel à un prestataire de services pour, par exemple, mesurer la fréquentation de sites naturels. Si ce prestataire utilise des données de géolocalisation issues de multiples applications mobiles, quelles sont les obligations de la collectivité en termes de conformité au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) ? Quelle est sa responsabilité si ces données n’ont pas été collectées en conformité avec le RGPD ou si elles ne sont pas réellement anonymes ?

Comprendre la responsabilité en vertu du RGPD

Le RGPD est très clair sur la responsabilité des entités impliquées dans la collecte et le traitement des données personnelles. Toute entité qui collecte, traite ou utilise des données personnelles est tenue de respecter les principes de base de la protection des données, que ce soit en tant que « responsable du traitement » (celui qui détermine les finalités et les moyens du traitement des données personnelles) ou en tant que « sous-traitant » (celui qui traite les données personnelles pour le compte du responsable du traitement).

La responsabilité de la collectivité

Dans le scénario susmentionné, la collectivité peut être considérée comme le responsable du traitement, car elle détermine la finalité et les moyens du traitement des données, même si elle ne collecte pas directement les données elle-même. En tant que responsable du traitement, la collectivité a l’obligation de veiller à ce que le traitement des données soit effectué en conformité avec le RGPD. Cela implique de s’assurer que les données ont été collectées légalement, qu’elles sont traitées de manière sécurisée et qu’elles sont réellement anonymes si c’est ce qui est revendiqué.

Dans le cas où il s’avérerait que les données n’ont pas été collectées en conformité avec le RGPD ou ne sont pas réellement anonymes, la collectivité pourrait être tenue pour responsable. Les sanctions pour non-conformité au RGPD peuvent être sévères, allant jusqu’à 4% du chiffre d’affaires annuel mondial ou 20 millions d’euros, selon le montant le plus élevé.

Comment minimiser les risques ?

Pour minimiser les risques, la collectivité devrait prendre plusieurs mesures. Premièrement, il est recommandé de mener une analyse d’impact sur la protection des données (AIPD) avant de lancer le projet. Deuxièmement, la collectivité devrait inclure des clauses spécifiques dans le contrat avec le prestataire de services pour s’assurer que celui-ci respecte le RGPD. Enfin, il est recommandé de mettre en place des mécanismes de suivi et de contrôle pour s’assurer de la conformité continue du prestataire de services.

La question de la responsabilité en matière de protection des données est complexe et nécessite une attention particulière de la part des collectivités publiques. En tant que responsables du traitement, ces dernières ont un rôle crucial à jouer pour garantir la conformité au RGPD et protéger les données personnelles de leurs citoyens.

Logiciel RGPD

Il est donc essentiel pour toute collectivité publique de s’engager proactivement dans la compréhension et la mise en œuvre du RGPD, et ce, non seulement pour éviter des sanctions financières potentiellement sévères, mais aussi pour maintenir la confiance du public dans leur capacité à gérer les données personnelles de manière sûre et responsable.

Dans ce contexte, il est recommandé de faire appel à des experts en protection des données comme un DPO Externalisé : DPO partage

En fin de compte, la protection des données n’est pas seulement une obligation légale, mais elle devrait aussi être considérée comme une composante fondamentale de la bonne gouvernance et de la responsabilité sociale. La manière dont une collectivité gère les données personnelles peut avoir un impact significatif sur sa réputation et la confiance que lui accordent les citoyens, ce qui souligne l’importance d’aborder cette question avec le sérieux qu’elle mérite.

DPO Partagé
DPO Partagé
DPO EXTERNALISE - Disponible du Lundi au Samedi - Contactez nous au 01 83 64 42 98 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles. Urgence Violation Données +33 7 56 94 70 90

Intéressant ? Partagez-le !

Newsletter

Audit gratuit Conformité RGPD

spot_imgspot_img

A ne pas manquer !

Encore plus d'actualités
Informations RGPD

Piratage Epic Games : au cœur d’une cyberattaque d’envergure

Piratage Epic Games, l'éditeur renommé derrière le succès planétaire...

Le RGPD et le coffre-fort numérique : sécuriser ses données personnelles et professionnelles

coffre-fort numérique RGPD : La protection et la gestion...