mercredi, février 8, 2023
Votre DPO clé en mainContacter DPO PARTAGE
AccueilSécuritéQuelles sont les cyberattaques les plus utilisées en 2022 ?

Quelles sont les cyberattaques les plus utilisées en 2022 ?

Dans son rapport Threat Landscape 2022, l’ENISA (European Union Agency for Cybersecurity) dresse un panorama des cybermenaces 2022 et des différentes causes de l’évolution des cyberattaques de juillet 2021 à juillet 2022.

Les 12 principaux risques aujourd’hui

Les 20 risques principaux de cyberattaques ou de hacking peuvent inclure :

  1. Les attaques par déni de service (DoS), qui visent à rendre un service ou un site web inaccessible en surchargeant les serveurs ou les réseaux.
  2. Les attaques par injection de code, qui consistent à insérer du code malveillant dans des sites web, des applications, ou des bases de données pour prendre le contrôle de ces systèmes.
  3. Les attaques par ransomwares, qui visent à crypter les données des victimes et à exiger une rançon pour les décrypter.
  4. Les attaques par phishing, qui consistent à envoyer des messages frauduleux pour inciter les victimes à divulguer des informations sensibles.
  5. Les attaques par malware, qui visent à installer des logiciels malveillants sur les ordinateurs des victimes pour prendre le contrôle de ces systèmes.
  6. Les attaques par spoofing, qui consistent à falsifier l’identité d’un utilisateur ou d’un site web pour inciter les victimes à divulguer des informations sensibles.
  7. Les attaques par hameçonnage, qui visent à manipuler les utilisateurs pour qu’ils divulguent des informations sensibles, ou pour qu’ils installent des logiciels malveillants sur leurs ordinateurs.
  8. Les attaques par vol de données, qui visent à collecter des données sensibles sans l’autorisation des utilisateurs ou des entreprises concernées.
  9. Les attaques par vol d’identité, qui consistent à utiliser les données volées pour se faire passer pour une autre personne, pour accéder à des comptes, pour effectuer des transactions frauduleuses, etc.
  10. Les attaques par utilisation abusive de données, qui visent à utiliser les données volées de manière abusive, pour envoyer des spam, pour diffuser des contenus illicites, ou pour détourner les utilisateurs vers des sites frauduleux.
  11. Les attaques par fuite de données, qui consistent à diffuser des données sensibles sans l’autorisation des utilisateurs ou des entreprises concernées.
  12. Les attaques par exploitation de vulnérabilités, qui consistent à exploiter des failles de sécurité pour prendre le contrôle de systèmes ou de données.

Vous pensez que vous avez fait tout le nécessaire afin d’être à l’abris. Il pourrait etre opportun de mettre en place un PENTEST.

Pour mettre en place un pentest (évaluation de la sécurité par pénétration), vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  1. Identifiez les objectifs et les limites du pentest : déterminez les cibles à tester, les types de tests à effectuer, les types de données ou de systèmes à protéger, les règles d’éthique et de confidentialité à respecter, etc.
  2. Sélectionnez une équipe de pentest : choisissez des professionnels de la sécurité expérimentés et compétents, qui maîtrisent les outils et les méthodes de pénétration.
  3. Préparez les équipements et les outils de pentest : rassemblez les équipements et les logiciels nécessaires pour effectuer les tests, en veillant à les configurer et à les mettre à jour de manière sécurisée.
  4. Rédigez un plan de pentest : établissez un plan détaillé des tests à effectuer, en indiquant les cibles, les méthodes, les outils, les indicateurs de performance, les indicateurs de risques, etc.
  5. Communiquez avec les responsables des cibles : informez les responsables des cibles des tests à venir, en leur précisant les objectifs, les limites, les règles d’éthique, les moyens de communication, etc.
  6. Effectuez les tests de pentest : exécutez les tests prévus dans le plan, en utilisant les outils et les méthodes appropriés, et en respectant les règles d’éthique et de confidentialité.
  7. Analysez les résultats des tests : collectez les données obtenues lors des tests, les documentez, les analysez, et en tirez des conclusions et des recommandations pour améliorer la sécurité des cibles.
  8. Communiquez les résultats et les recommandations : présentez les résultats et les recommandations aux responsables des cibles, en leur expliquant les implications et les actions à entreprendre pour remédier aux faiblesses identifiées.

Il est important de noter que la mise en place d’un pentest doit être faite de manière organisée, rigoureuse, et professionnelle, en respectant les règles d’éthique et de confidentialité en vigueur. Elle doit également être adaptée aux spécificités des cibles et des environnements concernés.

DPO Partagé
DPO Partagé
Vous cherchez un DPO, confiez votre mission à DPO PARTAGE - Contactez nous au 07 56 94 70 90 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles.
Vous pouvez aimer

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Derniers commentaires