mercredi, février 8, 2023
Votre DPO clé en mainContacter DPO PARTAGE
AccueilContrôle CNILPerte ou vol de matériel informatique nomade : les bons réflexes à...

Perte ou vol de matériel informatique nomade : les bons réflexes à avoir !

En cas de perte ou de vol de matériel informatique, il est important de prendre rapidement les mesures suivantes :

  1. Signaler l’incident à la police ou à la gendarmerie afin de porter plainte et de permettre aux autorités de retrouver le matériel volé.
  2. Contacter le fabricant ou le fournisseur du matériel pour leur signaler la perte ou le vol, afin qu’ils puissent prendre les mesures nécessaires pour empêcher l’utilisation frauduleuse du matériel (par exemple, bloquer l’accès à distance ou désactiver les fonctionnalités de sécurité).
  3. Changer les mots de passe et les codes d’accès liés au matériel perdu ou volé, afin d’empêcher tout accès non autorisé à ces données.
  4. Informer les personnes concernées (collègues, clients, partenaires) de la perte ou du vol du matériel, et leur expliquer les mesures prises pour sécuriser les données.
  5. Réaliser un audit de sécurité pour évaluer les risques liés à la perte ou au vol du matériel, et mettre en place des mesures pour prévenir de tels incidents à l’avenir.

Enfin, il est recommandé de disposer d’une assurance qui couvre les pertes et les vols de matériel informatique, afin de minimiser les impacts financiers de ces incidents.

Configurer son smartphone afin d’être conforme au rgpd en cas de perte vol de matériel informatique

Pour configurer son smartphone de manière à être conforme au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), il est recommandé de suivre les étapes suivantes :

  1. Activer le verrouillage de l’écran avec un mot de passe, un schéma, un code PIN ou une empreinte digitale, afin d’empêcher l’accès non autorisé à son smartphone.
  2. Configurer les paramètres de confidentialité des applications et des services, en sélectionnant les informations personnelles qui peuvent être collectées et partagées avec d’autres entreprises ou organisations.
  3. Installer un antivirus et un logiciel de sécurité pour protéger son smartphone contre les virus, les logiciels malveillants et les attaques informatiques.
  4. Activer la localisation du smartphone et choisir les applications qui peuvent accéder à cette fonctionnalité, afin de contrôler qui peut connaître votre position géographique.
  5. Activer les notifications de sécurité pour être informé en cas de téléchargement d’applications suspectes ou de tentatives d’accès non autorisé à son smartphone.
  6. Effacer régulièrement les données personnelles stockées sur son smartphone, en utilisant les fonctionnalités de suppression sécurisée fournies par le système d’exploitation.

En somme, configurer son smartphone de manière à être conforme au RGPD consiste à protéger les données personnelles stockées sur l’appareil, à contrôler les informations partagées avec d’autres entreprises ou organisations, et à gérer de manière sécurisée les données personnelles collectées par les applications et les services utilisés.

Configurer son PC portable afin d’être conforme au rgpd en cas de perte vol de matériel informatique

Pour configurer son PC portable de manière à être conforme au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), il est recommandé de suivre les étapes suivantes :

  1. Activer le verrouillage de l’écran avec un mot de passe, un schéma, un code PIN ou une empreinte digitale, afin d’empêcher l’accès non autorisé à son PC portable.
  2. Configurer les paramètres de confidentialité des applications et des services, en sélectionnant les informations personnelles qui peuvent être collectées et partagées avec d’autres entreprises ou organisations.
  3. Installer un antivirus et un logiciel de sécurité pour protéger son PC portable contre les virus, les logiciels malveillants et les attaques informatiques.
  4. Configurer les paramètres de sécurité des navigateurs web, en activant les notifications de sécurité pour être informé en cas de téléchargement de logiciels suspects ou de connexions non sécurisées.
  5. Changer régulièrement les mots de passe des comptes en ligne utilisés sur le PC portable, en utilisant des mots de passe forts et uniques pour chaque compte.
  6. Effacer régulièrement les données personnelles stockées sur le PC portable, en utilisant les fonctionnalités de suppression sécurisée fournies par le système d’exploitation.
  7. Crypter votre disque dur : vous pouvez crypter votre disque dur pour protéger vos données en cas de vol d’ordinateur ou de perte de votre appareil. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un logiciel de cryptage comme BitLocker (inclus dans Windows) ou VeraCrypt
  8. Mettre à jour votre système d’exploitation et vos logiciels : assurez-vous que votre ordinateur et tous les logiciels installés sont à jour avec les dernières mises à jour de sécurité.

En somme, configurer son PC portable de manière à être conforme au RGPD consiste à protéger les données personnelles stockées sur l’appareil, à contrôler les informations partagées avec d’autres entreprises ou organisations, et à gérer de manière sécurisé.

Quel type de clés USB ou disque dur utiliser pour être conforme au RGPD ?

Pour être conforme au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), il est recommandé d’utiliser des clés USB sécurisées, qui disposent de fonctionnalités de cryptage et de verrouillage des données. Cela permet de protéger les données personnelles stockées sur la clé USB contre tout accès non autorisé ou toute utilisation frauduleuse.

Il est également important de choisir une clé USB de qualité, fabriquée par un fabricant reconnu et offrant une garantie contre les défaillances matérielles ou les pertes de données. Cela permet de s’assurer que les données stockées sur la clé USB sont en sécurité et accessibles en cas de besoin.

Enfin, il est recommandé de sélectionner une clé USB ayant une capacité suffisante pour stocker les données nécessaires, tout en offrant un espace de stockage suffisant pour les mettre à jour régulièrement. Cela permet de s’assurer que la clé USB reste utile et pratique, sans être remplie à saturation.

En somme, pour être conforme au RGPD, il est important d’utiliser une clé USB sécurisée, de qualité, et ayant une capacité de stockage adaptée à vos besoins.

DPO Partagé
DPO Partagé
Vous cherchez un DPO, confiez votre mission à DPO PARTAGE - Contactez nous au 07 56 94 70 90 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles.
Vous pouvez aimer

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Derniers commentaires