Les CSE face à l’obligation de se mettre en conformité avec le RGPD

Les CSE face à l’obligation de se mettre en conformité avec le RGPD

Le

CSE RGPD : Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) est entré en vigueur le 25 mai 2018 et impose de nouvelles obligations en matière de protection des données personnelles. Ce règlement s’applique à toutes les organisations publiques et privées localisées dans l’Union européenne ainsi qu’à celles localisées hors UE mais qui traitent des données de résidents européens.

Le RGPD a introduit de nombreux changements et renforcé les obligations des responsables de traitement et des sous-traitants. Les sanctions en cas de non-respect peuvent atteindre jusqu’à 4% du chiffre d’affaires annuel mondial ou 20 millions d’euros.

Les comités sociaux et économiques (CSE) traitent de nombreuses données personnelles dans le cadre de leurs activités et sont donc directement concernés par cette réglementation. Ils ont l’obligation de se mettre en conformité sous peine de sanctions. Voyons dans cet article les grands principes du RGPD, les obligations spécifiques pour les CSE et le rôle que peut jouer DPO PARTAGE pour faciliter cette mise en conformité.

I. Les grands principes du RGPD

Le RGPD repose sur plusieurs grands principes :

  • Licéité, loyauté et transparence du traitement : les données doivent être collectées et traitées de manière licite, loyale et transparente. Les personnes doivent être informées des traitements.
  • Limitation des finalités : les données ne peuvent être collectées que pour des finalités déterminées, explicites et légitimes.
  • Minimisation des données : seules les données adéquates, pertinentes et limitées à ce qui est nécessaire doivent être traitées.
  • Exactitude : les données doivent être exactes et mises à jour.
  • Limitation de la conservation : les données ne doivent pas être conservées au-delà de la durée nécessaire pour les finalités.
  • Intégrité et confidentialité : les données doivent être traitées de façon à garantir leur sécurité et leur confidentialité.

Le RGPD accorde également de nouveaux droits aux personnes :

II. Les obligations spécifiques des CSE

En tant qu’organismes traitant des données personnelles, les CSE sont soumis à plusieurs obligations issues du RGPD :

Logiciel RGPD
  1. Désigner un Délégué à la Protection des Données (DPD)

Les CSE doivent désigner un DPD dès lors qu’ils effectuent un suivi régulier et systématique des salariés ou qu’ils traitent des données sensibles. Le DPD est chargé de piloter la conformité et de conseiller le CSE.

  1. Tenir un registre des activités de traitement

Les CSE doivent documenter toutes leurs activités de traitement (finalité, catégories de données, durées de conservation…). Ce registre sert au pilotage de la conformité.

  1. Réaliser des analyses d’impact sur la vie privée

Pour les traitements à haut risque (comme la géolocalisation), une analyse d’impact doit être menée afin d’évaluer les risques et prévoir des garanties.

  1. Respecter les principes de protection des données

Les CSE doivent garantir la licéité, la transparence, la limitation des finalités, la minimisation des données, l’exactitude, la limitation de la conservation et la sécurité des données.

  1. Mettre en place un plan de gestion des violations de données

Un plan doit définir la gestion des violations de données (failles de sécurité, pertes de données…), avec une notification à l’autorité de contrôle et aux personnes dans certains cas.

  1. Réviser les contrats avec les sous-traitants

Lorsque le CSE confie des traitements à un sous-traitant (prestataire, fournisseur…), un contrat doit être signé pour définir les obligations RGPD de chacun.

  1. Respecter les droits des personnes

Le CSE doit mettre en place des procédures pour respecter les droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, à la portabilité et d’opposition.

  1. Instaurer une politique de protection des données

Une politique doit définir les grands principes et l’organisation RGPD : rôles et responsabilités, principes applicables aux données, gestion des risques…

III. Le rôle de DPO PARTAGE pour accompagner les CSE

La mise en conformité représente un travail complexe pour les CSE, d’autant plus que le RGPD oblige à une logique de responsabilisation et de traçabilité. Heureusement, il est possible de se faire accompagner par des experts comme ceux de DPO PARTAGE.

DPO PARTAGE est une structure dédiée à la mise en conformité RGPD des CSE, qui a notamment édité l’ouvrage de référence « Mise en conformité RGPD des CSE ». Ses consultants disposent d’une double expertise juridique et informatique pour accompagner les CSE à chaque étape :

  • Analyse de l’existant et diagnostic de conformité
  • Mise en place d’une gouvernance RGPD avec désignation du DPD
  • Accompagnement à la rédaction des politiques et procédures
  • Conseil sur la gestion des registres et des analyses d’impact
  • Clauses RGPD pour les contrats avec les sous-traitants
  • Plan d’action et feuille de route pour la mise en conformité
  • Formation et sensibilisation des équipes
  • Audit de certification pour valider la conformité

L’accompagnement sur-mesure de DPO PARTAGE permet d’aider efficacement les CSE à répondre à toutes leurs obligations RGPD et à se prémunir contre les risques juridiques et financiers. Grâce à une expertise pointue et des outils clés en main, la mise en conformité devient plus simple et plus accessible.

DPO Partagé
DPO Partagé
DPO EXTERNALISE - Disponible du Lundi au Samedi - Contactez nous au 01 83 64 42 98 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles. Urgence Violation Données +33 7 56 94 70 90

Intéressant ? Partagez-le !

Newsletter

Audit gratuit Conformité RGPD

spot_imgspot_img

A ne pas manquer !

Encore plus d'actualités
Informations RGPD

Prenez garde à ce piratage Gmail qui peut même contourner la double authentification

Aucun système informatique n'est inviolable, même ceux réputés parmi...

Les outils logiciels au cœur de la conformité RGPD : un atout indispensable pour les DPO

Logiciels conformité RGPD : La mise en conformité avec...

Sanction record pour hubside.store en matière de prospection commerciale

Le 4 avril 2024, la Commission Nationale de l'Informatique...