Ces cybercriminels qui connaissent aussi la crise

Ces cybercriminels qui connaissent aussi la crise

Le

Les activités criminelles liées aux rançongiciels pourraient être en déclin, selon Yelisey Bohuslavskiy, le nouveau directeur de la recherche de la société de renseignement sur les cybermenaces RedSense. En effet, des mauvaises affaires auraient conduit à la fermeture de 45 centres d’appels douteux gérés par des cybercriminels à l’automne 2022.

Ces centres d’appels étaient responsables de convaincre les victimes potentielles d’installer des logiciels d’accès à distance sur leurs réseaux, afin de prendre le contrôle de leurs informatiques et de déployer des rançongiciels. Le manque de rentabilité de ces centres aurait entraîné leur fermeture par les donneurs d’ordres, qui seraient des anciens membres de la franchise de rançongiciel Conti, dispersés dans de nouveaux groupes criminels.

Cette tendance à la baisse de l’industrie criminelle des rançongiciels est également soutenue par une baisse estimée à 40% des rançons extorquées en 2022, selon le spécialiste de l’analyse des flux sur la blockchain Chainalysis. Cela montre une augmentation du nombre d’organisations qui refusent de céder au chantage des cybercriminels.

Il est important de noter que les organisations doivent être vigilantes et protéger leurs réseaux contre les attaques de rançongiciels en mettant en place des mesures de sécurité efficaces et en formant leurs employés à détecter les tentatives d’attaque. La prévention reste la meilleure défense contre les cybercriminels.

DPO Partagé
DPO Partagé
DPO EXTERNALISE - Disponible du Lundi au Samedi - Contactez nous au 01 83 64 42 98 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles. Urgence Violation Données +33 7 56 94 70 90

Intéressant ? Partagez-le !

Newsletter

Audit gratuit Conformité RGPD

spot_imgspot_img

A ne pas manquer !

Encore plus d'actualités
Informations RGPD