Cyberattaque de l’hôpital d’Armentières : lumière sur le groupe BlackOut – Février 2024

Cyberattaque de l’hôpital d’Armentières : lumière sur le groupe BlackOut – Février 2024

Le

Cyberattaque de l’hôpital d’Armentières : L’hôpital d’Armentières a été la cible, dans la nuit du 10 au 11 février 2024, d’une attaque par ransomware d’une envergure dévastatrice. Cet événement a non seulement perturbé le fonctionnement de l’établissement mais a également mis en lumière les activités d’un groupe de cybercriminels jusqu’alors peu connu du grand public : BlackOut. Cette attaque a contraint l’établissement à suspendre ses services d’urgence et à opérer en mode dégradé, soulignant la vulnérabilité des institutions face aux menaces cybernétiques.

Suite à la décision de l’hôpital de ne pas céder au chantage et de ne pas payer la rançon exigée, BlackOut a publié plus de 18 Go de données confidentielles, affectant plus de 900 000 patients. Les données diffusées, remontant à une décennie, incluaient des informations sensibles telles que des adresses, des numéros de téléphone, des antécédents médicaux, des photos et des documents divers. Ce geste a non seulement violé la vie privée de milliers d’individus mais a également posé un risque significatif pour leur sécurité.

BlackOut, se présentant comme un simple « groupe de personnes traitant avec des rançongiciels », a justifié son attaque par une confusion entre le caractère public et non public de l’établissement, supposant à tort que l’hôpital disposait des fonds nécessaires pour négocier une rançon. Cette action soulève des questions cruciales sur l’éthique et les motivations derrière de telles attaques, mettant en évidence une méconnaissance ou une indifférence flagrante envers les conséquences humaines de leurs actes.

L’attaque a également mis en évidence la complexité de la cybercriminalité et les défis auxquels les institutions publiques font face pour protéger leurs infrastructures et données. Malgré les efforts de l’Anssi et d’autres agences de sécurité pour endiguer la marée des cyberattaques, le cas de l’hôpital d’Armentières démontre que la menace reste omniprésente et que la récupération peut être un processus long et ardu.

La réaction de BlackOut, qui revendique l’utilisation du logiciel Lockbit sans pour autant s’associer à son nom, montre une certaine prise de distance avec les méthodes traditionnelles de revendication dans le milieu du cybercrime. Cette distinction soulève des questions sur l’identité et la structure interne des groupes de pirates, ainsi que sur leur capacité à s’adapter et à évoluer pour échapper à la détection et à la poursuite.

Enfin, l’attaque contre l’hôpital d’Armentières et les actions de BlackOut soulignent l’importance cruciale de la cybersécurité dans le secteur de la santé. Elle rappelle que la protection des données patients n’est pas seulement une question de conformité réglementaire mais un impératif éthique et moral. Les institutions de santé doivent donc redoubler d’efforts pour sécuriser leurs systèmes d’information et prévenir de telles catastrophes à l’avenir.

Logiciel RGPD

En conclusion, l’attaque subie par l’hôpital d’Armentières et l’émergence de BlackOut sur la scène du cybercrime rappellent douloureusement les risques et les enjeux de la sécurité informatique dans un monde de plus en plus numérisé. Cet événement devrait agir comme un signal d’alarme pour toutes les institutions, les incitant à renforcer leurs défenses et à sensibiliser leur personnel aux menaces cybernétiques, afin de protéger les données et la vie privée des individus qu’elles servent.

Autres liens :

Les Cyberattaques de LockBit3 en 2023 : Une Menace Croissante et Sophistiquée

DPO Partagé
DPO Partagé
DPO EXTERNALISE - Disponible du Lundi au Samedi - Contactez nous au 01 83 64 42 98 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles. Urgence Violation Données +33 7 56 94 70 90

Intéressant ? Partagez-le !

Newsletter

Audit gratuit Conformité RGPD

spot_imgspot_img

A ne pas manquer !

Encore plus d'actualités
Informations RGPD

Prenez garde à ce piratage Gmail qui peut même contourner la double authentification

Aucun système informatique n'est inviolable, même ceux réputés parmi...

Les outils logiciels au cœur de la conformité RGPD : un atout indispensable pour les DPO

Logiciels conformité RGPD : La mise en conformité avec...

Sanction record pour hubside.store en matière de prospection commerciale

Le 4 avril 2024, la Commission Nationale de l'Informatique...