J’ai découvert des documents confidentiel sur internet ou le Dark Web, comment réagir ?

Le

Si vous avez découvert des documents confidentiels ou sensibles ou qui vous semblent illégaux sur le darkweb ou sur internet, il est important et responsable de vouloir en informer les autorités.
En France, plusieurs options s’offrent à vous pour signaler de manière anonyme ces informations aux services compétents de l’État. Voici comment procéder :

Plateforme Pharos – Généraliste

  • Utilisation : Pharos (Plateforme d’Harmonisation, d’Analyse, de Recoupement et d’Orientation des Signalements) est une plateforme mise en place par le gouvernement français pour signaler des contenus ou comportements illicites rencontrés sur internet.
  • Anonymat : Vous pouvez effectuer votre signalement de manière anonyme. Toutefois, le formulaire de signalement propose de laisser des coordonnées pour d’éventuelles précisions, mais cela reste facultatif.
  • Accès : La plateforme est accessible via le site internet du ministère de l’Intérieur ou directement sur le portail officiel de signalement : internet-signalement.gouv.fr.

Contacter la CNIL – Données personnelles

  • Cas spécifiques : Si les documents concernent des violations de données personnelles, la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) est l’autorité à contacter.
  • Procédure : Bien que la CNIL ne soit pas une plateforme anonyme de signalement, elle est très concernée par les atteintes à la protection des données personnelles. Vous pouvez les contacter tout en demandant à ce que votre identité reste confidentielle.

htpps://www.cnil.fr

Utiliser des lignes téléphoniques dédiées – Terrorisme / pédocriminalité

  • Anonymat : Certaines services de l’État offrent des lignes téléphoniques où vous pouvez laisser un signalement anonyme, notamment pour des cas graves comme le terrorisme ou la pédocriminalité.

Pour les données stratégiques telles que des plans sensibles, des codes sources de logiciels ou des schémas de machines

Pour les données stratégiques telles que des plans sensibles, des codes sources de logiciels ou des schémas de machines qui ont été exposés ou volés, il est crucial d’alerter les autorités compétentes qui gèrent la sécurité économique et la protection du patrimoine intellectuel et industriel de la France. Voici les instances à contacter :

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) – Système d’information stratégique ou non (y compris le médical)

L’ANSSI est l’autorité nationale en matière de sécurité et de défense des systèmes d’information. Elle assure la sécurité des systèmes d’information de l’État et offre son expertise et son assistance technique aux entreprises et administrations qui en font la demande. Pour des données stratégiques compromises :

  • Comment contacter : Vous pouvez contacter l’ANSSI via leur site officiel, qui propose un formulaire de contact, ou par téléphone pour les situations d’urgence liées à la cybersécurité.
  • Pourquoi l’ANSSI : Elle est équipée pour évaluer la gravité de la fuite et prendre les mesures nécessaires pour limiter les dommages, tout en travaillant avec les forces de l’ordre si une action judiciaire est requise.
  • https://cyber.gouv.fr/en-cas-dincident

La Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) – Sécurité nationale

Pour les informations dont la divulgation pourrait compromettre la sécurité nationale, la DGSI est l’organe à prévenir. Cela inclut les données stratégiques, les technologies sensibles et les informations qui pourraient être utilisées à des fins de sabotage, d’espionnage, de terrorisme, etc.

  • Comment contacter : Le contact avec la DGSI se fait généralement par l’intermédiaire des services de police ou de gendarmerie, qui peuvent ensuite transmettre l’affaire à la DGSI si elle relève de sa compétence.

Les services de police ou de gendarmerie – generaliste

Documents confidentiel sur le Dark Web , pour un signalement initial, surtout si vous n’êtes pas sûr de l’instance spécifique à contacter, vous pouvez vous tourner vers les services de police ou de gendarmerie. Ils peuvent enregistrer votre signalement et le diriger vers l’agence appropriée.

  • Comment contacter : Les commissariats de police ou les brigades de gendarmerie peuvent être contactés directement pour un signalement. Pour les affaires urgentes ou nécessitant une certaine discrétion, privilégiez le déplacement en personne.

Documents confidentiel sur le Dark Web : Conseils pour le signalement

  • Documentation : Avant de signaler, documentez autant que possible les informations que vous avez trouvées. Prenez des captures d’écran, notez les URL précises (dans le cas du darkweb, ce seront des adresses .onion) et détaillez le contexte.
  • Sécurité : Assurez-vous de ne pas compromettre votre sécurité. Utilisez toujours des moyens de protection comme un VPN et le navigateur Tor pour effectuer ces actions.
  • Respect de la loi : Soyez conscient que naviguer sur certaines parties du darkweb peut s’avérer illégal selon le contenu consulté. Votre démarche doit rester dans le cadre légal.

Signaler des activités illégales contribue à la sécurité de tous sur internet. Votre démarche, effectuée de manière réfléchie et responsable, est essentielle.

DPO Partagé
DPO Partagé
DPO EXTERNALISE - Disponible du Lundi au Samedi - Contactez nous au 01 83 64 42 98 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles. Urgence Violation Données +33 7 56 94 70 90

Intéressant ? Partagez-le !

Newsletter

Audit gratuit Conformité RGPD

spot_imgspot_img

A ne pas manquer !

Encore plus d'actualités
Informations RGPD

Sécuriser sa messagerie électronique : un enjeu majeur à l’ère du numérique

Sécuriser sa messagerie électronique : Près de cinquante ans...

Réduire le risque d’erreur humaine dans la sécurité des données : conseils pratiques

Réduire le risque d'erreur humaine dans la sécurité des...

Sécurité physique : entre surveillance et protection des données personnelles

Sécurité physique et protection des données personnelles : la...