Arnaques par SMS : la Sophistication Croissante des Moyens Utilisés

Arnaques par SMS : la Sophistication Croissante des Moyens Utilisés

Le

Dans un article de libération, à lire ici, l’année 2023 a marqué un tournant significatif dans la lutte contre ces délits. Johanna Brousse, vice-procureure et cheffe de la section en charge de la cybercriminalité au sein de la Juridiction nationale de lutte contre la criminalité organisée (Junalco) du parquet de Paris, dévoile une réalité alarmante.

Depuis 2020, un bond significatif dans les cas d’arnaque par SMS, communément appelé « smishing », a été observé. Cet accroissement, explique Brousse, est principalement dû à la pandémie de Covid-19 et à une transformation numérique accélérée de la société. Les criminels, s’adaptant rapidement, ont délaissé certains aspects de la délinquance traditionnelle pour embrasser la cybercriminalité, attirés par ses profits élevés et des risques réduits de détection.

Le profil des criminels varie grandement. Les méthodes employées vont de simples attaques peu élaborées à des opérations extrêmement complexes, indiquant une sophistication croissante dans les stratégies d’escroquerie. L’utilisation d’Imsi-catchers, un matériel d’espionnage normalement réservé aux services de renseignement, et la collaboration avec des sociétés de vente en gros de données personnelles témoignent de cette évolution. Le phénomène se caractérise aussi par une criminalité très organisée avec des groupes aguerris, souvent originaires de l’Est de l’Europe, et l’émergence d’escroqueries orchestrées depuis divers pays comme la Tunisie, le Maroc, l’île Maurice ou Chypre.

Face à ces réseaux structurés et inventifs, la section cybercriminalité de la Junalco renforce ses effectifs et ses compétences. L’arrivée de profils spécialisés, comme un normalien agrégé de mathématiques expert en intelligence artificielle, témoigne de cette dynamique. En outre, de nouveaux outils législatifs autorisent désormais des investigations approfondies sur des plateformes comme Telegram ou Discord, permettant des opérations sous couverture, des achats sous pseudonyme et même des piratages de plateformes criminelles pour identifier les auteurs et récupérer des données clés.

Le combat de Brousse et de son équipe contre les groupes d’escrocs qui échangent des informations sur Telegram souligne l’urgence et la complexité de la situation. L’objectif est clair : éliminer les zones d’impunité et apporter une réponse judiciaire forte à un phénomène en constante évolution.

Ce paysage en mutation rapide de la cybercriminalité exige une vigilance et une adaptation continues. Alors que les criminels affinent leurs méthodes, la justice, elle aussi, se doit d’être toujours un pas en avant.

Logiciel RGPD

Lire nos articles sur le sujet :

Attention à l’arnaque au faux SMS des Impôts – DPO Partagé

Attention aux Arnaques SMS se Faisant Passer pour l’ANTAI

DPO Partagé
DPO Partagé
DPO EXTERNALISE - Disponible du Lundi au Samedi - Contactez nous au 01 83 64 42 98 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles. Urgence Violation Données +33 7 56 94 70 90

Intéressant ? Partagez-le !

Newsletter

Audit gratuit Conformité RGPD

spot_imgspot_img

A ne pas manquer !

Encore plus d'actualités
Informations RGPD