Phishing : Arrestation des Arnaqueurs Derrière les Faux SMS d’Amende

Phishing : Arrestation des Arnaqueurs Derrière les Faux SMS d’Amende

Le

Faux SMS ANTAI : Il y a quelques jours, la police a appréhendé deux jeunes hommes responsables d’une campagne de phishing particulièrement vicieuse en France. Ces individus, âgés de seulement 19 ans, ont orchestré une série de faux SMS menaçants, prétendant émaner de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI), visant à effrayer les citoyens en leur faisant croire qu’ils devaient payer des amendes de toute urgence.

Le stratagème était simple mais efficace : envoyer un SMS informant la victime d’une prétendue contravention impayée avec menace de majoration. Un lien inclus dans le message dirigeait vers une page web fallacieuse, copie conforme des portails officiels, avec pour objectif ultime de recueillir des informations bancaires sensibles.

Entre 2022 et 2023, plus de 1700 individus ont malheureusement mordu à l’hameçon, et le préjudice financier s’élève à quelque 19 000 €. Les données bancaires collectées étaient soit utilisées directement par les escrocs pour des achats en ligne, soit vendues à d’autres criminels.

La police judiciaire de Paris, à la suite d’une enquête minutieuse, a réussi à remonter la piste numérique laissée par les suspects. Arrêtés et placés en garde à vue, ces derniers ont admis leur culpabilité et attendent désormais leur jugement. Ce cas souligne l’importance cruciale de la vigilance en ligne, même pour des messages semblant provenir d’entités officielles. L’ANTAI elle-même rappelle qu’elle ne contacte jamais les individus par SMS et que toute communication officielle se fait par courrier.

Cette affaire rappelle avec acuité que les cybercriminels ne reculent devant rien pour exploiter la crédulité et la peur. Elle met en lumière les méthodes toujours plus sophistiquées utilisées pour duper les citoyens et la nécessité pour chacun d’être constamment sur ses gardes. Les recommandations de l’ANTAI et d’autres agences officielles sont claires : ne jamais cliquer sur des liens suspects, toujours vérifier l’URL des sites web et ne partager aucune donnée sensible en ligne sans garanties absolues de sécurité.

L’arrestation de ces escrocs est une victoire significative, mais elle ne représente qu’une bataille dans la guerre en cours contre la cybercriminalité. Restons vigilants, éduquons-nous et protégeons-nous pour ne pas être la prochaine victime de ces fraudes modernes.

Logiciel RGPD
DPO Partagé
DPO Partagé
DPO EXTERNALISE - Disponible du Lundi au Samedi - Contactez nous au 01 83 64 42 98 ou par mail à contact@dpo-partage.fr DPO PARTAGE est le leader des DPO en données de santé et données sensibles. Urgence Violation Données +33 7 56 94 70 90

Intéressant ? Partagez-le !

Newsletter

Audit gratuit Conformité RGPD

spot_imgspot_img

A ne pas manquer !

Encore plus d'actualités
Informations RGPD

Prenez garde à ce piratage Gmail qui peut même contourner la double authentification

Aucun système informatique n'est inviolable, même ceux réputés parmi...

Les outils logiciels au cœur de la conformité RGPD : un atout indispensable pour les DPO

Logiciels conformité RGPD : La mise en conformité avec...

Sanction record pour hubside.store en matière de prospection commerciale

Le 4 avril 2024, la Commission Nationale de l'Informatique...